Menu

Pepsi

Brève histoire de l’empire Pepsi

L’histoire de Pepsi-Cola se distingue par un succès phénoménal attribuable à deux facteurs essentiels : le goût unique du produit ainsi que l’innovation constante de la compagnie en matière de marketing et de publicité.

Les origines du Pepsi-Cola remontent à 1896, année où le pharmacien Caleb D. Bradham, de New Bern en Caroline du Nord, crée un mélange spécial de soda nature à base de sirop. Le nom laisse entendre qu’il soulage la dyspepsie et les ulcères d’estomac; quant au mot " Cola ", il représente un ingrédient essentiel de la formule, soit une noix africaine appelée kola. Le produit reçoit un si bon accueil qu’en 1903, Bradham dépose la marque Pepsi-Cola aux États-Unis, puis au Canada trois ans plus tard. La marche vers le succès connaît pourtant un raté avec la Première Guerre mondiale et oblige Bradham à déclarer faillite.


 

Illustration publicitaire - 1905

 

Illustration publicitaire - 1905

 

 

 

Second départ

À la fin des années 20, Roy Megargel tente de remettre Pepsi-Cola sur pied, mais le manque de ressources l’accule aussi à la faillite. Pour combattre la toute-puissance de Coca-Cola dans le marché des boissons gazeuses à base de cola, l’industriel de la confiserie, Charles Guth, achète la marque Pepsi-Cola. Sa nouvelle entreprise du Delaware, The Pepsi-Cola Company, est fondée en 1931 et Megargel y collabore.

En 1933, Guth double à 12 onces le format standard du contenant de boisson gazeuse tout en conservant l’ancien prix. " Deux fois plus pour 5 cents ! ", scande la publicité. La campagne connaît un succès inégalé à New York et à Baltimore. Dès 1934, Pepsi-Cola s’implante partout aux États-Unis et au Canada. Une première usine ouvre ses portes à Montréal cette année-là. L’année suivante, Alex Coulombe devient embouteilleur de Pepsi-Cola à Québec.

Dans les années 30, la stratégie publicitaire repose sur le goût unique de Pepsi-Cola qui ne ressemble à aucune autre boisson gazeuse à base de cola. Le premier message publicitaire musical, " Pepsi-Cola, ça fait du bien ! ", une adaptation de " Do Ye Ken John Peel ", est diffusé en 1939 et devient aussitôt une chansonnette populaire.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Pepsi-Cola participe à l’effort de guerre en soutenant le moral des troupes grâce à sa publication Pepsi-Cola World et aux disques Pepsi-Cola Voice. De 1942 à 1947, à cause du rationnement du sucre, la production est limitée. C’est à cette époque que les premiers tests de bon goût confirment la qualité supérieure du produit. Entre-temps, au Canada, Coca-Cola livre une bataille juridique à son concurrent pour contrefaçon, qui se conclut par la victoire de Pepsi-Cola en 1942. L’innovation la plus marquante de l’après-guerre demeure la caissette de six bouteilles et la réduction du format de 12 onces à 10 onces.


Bouteille spirale - 1954

Publicité - années 60

Claude Meunier - années 80

Génération Pepsi

En 1958, Alfred Steele, président de la compagnie, présente le Pepsi-Cola dans une nouvelle bouteille " spirale " pour séduire la génération de l’après-guerre. À la fin de cette décennie, la " spirale " est aussi célèbre que l’actrice Joan Crawford (la femme de Steele), qui en fait la publicité. Le Pepsi-Cola, moins sucré, est associé à " l’art de se garder en belle forme ". D’autres stars, telles que le mannequin Joan Corbeil et la chanteuse Polly Bergen agissent comme porte-parole du produit.

Vers la fin des années 50, Pepsi-Cola symbolise l’amitié avec le slogan " Faites-vous des amis avec Pepsi ". La campagne musicale à la télévision : " Soyez jeune, soyez beau, soyez jovial, soyez moderne, prenez un Pepsi " connaît aussi une grande popularité. La campagne " Qu’il fait bon d’être suivi " met l’accent sur le rôle de Pepsi-Cola en tant que chef de file. Son image " santé et jeunesse " amène aussi Pepsi-Cola à parrainer des activités sportives communautaires pour les jeunes.

Au tournant des années 60, la télévision devient le média publicitaire privilégié de Pepsi-Cola. Les distributeurs automatiques connaissent une grande popularité au cours de cette décennie. Pepsi-Cola est maintenant établie dans les usines, les salles de cinéma et les cafétérias. Les messages publicitaires s’adressent à la jeune génération. " Maintenant... qui pense jeune pense Pepsi ! ", " Allez-y avec entrain ! " et " C’est la génération Pepsi ! " donnent naissance à la génération Pepsi. Pendant ce temps, Pepsi-Cola met de nouveaux produits en marché tels que Mountain Dew et, en 1965, Diet Pepsi. C’est aussi à cette période qu’apparaît la canette. L’arrivée de la bouteille uniservice et de la capsule à visser constituent d’autres faits saillants dans le domaine de l’emballage.

Un nouveau symbole aux couleurs rouge, blanc et bleu devient la marque d’identité de Pepsi à l’échelle mondiale en 1963. Deux ans plus tard, la compagnie fusionne avec Frito-Lay et adopte PepsiCo Inc. comme nouvelle raison sociale.

Dans les années 70, " Pepsi dit oui, quand tu profites de la vie ! " met l’accent sur les précieux rapports entre les êtres humains. Les campagnes " C’est dans la tête qu’on est beau! " et " Pepsi ... ça commence bien la journée ! " épousent l’air du temps.

En 1974-1975, le Défi Pepsi donne un nouvel élan à la compagnie en confirmant que plus de la moitié des consommateurs soumis aux tests préfèrent effectivement Pepsi-Cola… même s’ils achètent du Coke. La campagne " Oui, maintenant c’est Pepsi ! " s’appuie sur cette préférence du public.

Dans les années 80, la nouvelle génération Pepsi est représentée par une jeunesse désabusée qui se laisse griser par des rythmes étourdissants. Le " Thriller " de Michael Jackson répond à ses attentes et une campagne publicitaire révolutionnaire prend son essor. Chez nous, la campagne mise sur un humour absurde véhiculé par Claude Meunier.

C’est en mai 2009 que Pepsi inaugure un nouveau look pour son logo.

Le groupe PepsiCo s'est fortement diversifié au fil des dernières années, avec la volonté de se tourner vers des produits « sains ».